HISTOIRE

Reconnu comme le « père du whisky japonais », Masataka Taketsuru, le fondateur de Nikka Whisky a défini l’histoire du whisky japonais, grâce au soutien et l’amour de sa femme écossaise Rita.

1894

Masataka Taketsuru est né à Hiroshima au Japon le 20 juin.

1896

Rita est née à Kirkintilloch en Ecosse le 14 décembre
Masataka-Taketsuru-young-portrait

1916

Masataka complète ses études au lycée technique d’Osaka de production d’aliments fermentés.
Rejoint Settsu Shuzo Co., Ltd. à Osaka.

1918

Settsu Shuzo envoie Masataka en Écosse dans le cadre de son projet de produire un whisky japonais.
Masataka embarque de Kobe en juillet et arrive en Ecosse en décembre après avoir visité des exploitations viticoles à San Francisco.

Masataka Taketsuru, fils d’une famille de producteurs de saké, est recruté par la société Settsu Shuzo, qui a un projet de produire le premier whisky authentique au Japon. Chimiste de formation, le jeune homme part en Écosse, afin d’y découvrir les secrets de fabrication du whisky.

Reconaissance

Depuis le tout premier titre de “Best of the Best” reçu par un embouteillage de Yoichi dans un concours international organisé par Whisky Magazine en 2001 –la première fois qu’un whisky non-Écossais recevait cette honneur– la reconnaissance des malts et blends Nikka continue de rayonner auprès des professionnels, mais aussi des fins amateurs de whiskies, faisant de Nikka la marque de whisky japonaise la plus vendue en Europe.

Taketsuru would undoubtedly be pleased to know that his whiskies have gained a large following in Europe, the land where it all began.

WWA “Distillery Manager of the Year”

2016 – Koichi Nishikawa de la distillerie Yoichi

ISC “Distiller of the Year”

2015 – Nikka Whisky

ISC “Trophy”

2015 – Nikka From the Barrel
2007 – Taketsuru 21 ans

WWA “World’s Best Blended Malt”

2015, 2014, 2012 – Taketsuru 17 ans
2011, 2010, 2009, 2007 – Taketsuru 21 ans

WWA “World’s Best Single Malt”

2008 – Yoichi 1987

Whisky Magazine “Best of the Best”

2001 – Single Cask Yoichi 10 ans